Longtemps l’homme a cru que s’offraient à lui des espaces et des ressources illimités. Une croyance qui sous-tend largement ses comportements, structurés autour de l’idée d’augmentation sans limite des possibles, des profits et du progrès.

 

Or, il n’en est rien, la terre est un espace fini, où l’on ne peut plus se contenter de reporter les problèmes et les difficultés. Un comportement générateur de déséquilibres majeurs.

 

Aujourd’hui, il y a urgence. Il est indispensable de retrouver ces chemins «d’humanité», de partage et de rencontre au-delà d’une stricte finalité de survie économique. Pour être capable de partager, il faut s’ouvrir aux autres, au monde, à soi. Cela doit devenir un souhait spontané et non plus une expérience forcée.

 

L’ensemble des recettes engendrées par ce forum des Peuples Racines permettront de financer à parts égales cinq projets émanant des cinq peuples que nous vous proposons de rencontrer.